katana
aciers katanas Les différents types de lame que nous vous proposons.

Lames Acier ressort

Forgée main, acier ressort (C55Si7). La dureté du Mune et du Ha (tranchant de la lame) est de 55° HRC Rockwell.

Lames Acier carbone

Forgée main, acier Carbone (C105 W2). Durcie différemment par trempe sélective. La dureté du Mune est d’environ 43° et du Ha (tranchant de la lame) est d’environ 60° HRC Rockwell.

Lames Acier plié

Forgée main, acier plié (45C & C55Si7). Pliée 13 fois pour atteindre environ 8192 feuilles, durcie différemment par trempe sélective.Il y a un magnifique Hada (grain sur l’acier, résultat de l’acier plié) sur la lame. La dureté du Mune est d’environ 43° et du Ha (tranchant de la lame) est d’environ 60° HRC Rockwell.

Lame Tamahagane

La lame est forgée à partir de 2 types acier, le C45 plus doux est placé au sein du C105 plus durs. Cet art de forge issu du modèle japonais tama-hagane qui n'est enseigné, au Japon, qu'aux meilleurs forgerons et ceci depuis de siècles. Les deux aciers, forgés pliés (26000 feuilles) et trempés grâce à la technique d'enrobage traditionnel à l'argile, laissent apparaître des cristaux de martensite et le Hamon. Celui-ci n'est rendu visible sur les lames que par le poli manuel. La dureté du tranchant est de 61° HRC et le dos 48° HRC.

La Forge

Pourquoi une lame forgée.

Le processus de forge définit le sabre japonais. Les sabres de Samurai authentique étaient forgés main. Beaucoup de sociétés proposent différents types d'aciers. La plupart du temps les lames ne sont pas forgées et n'ont pas par conséquent les qualités et l'intégrité des lames forgées. La forge fournit la meilleure et équitable dispersion du carbone dans l'acier afin de réaliser une excellente qualité de lame que vous n'obtiendrez jamais avec les lames modernes qui sont embouties ou fraisées en série sans dispersion du carbone. Nos forgerons ont une maîtrise et une liberté complète pour déterminer le travail que chaque lame a besoin afin d'obtenir les meilleurs résultats. Chaque lame forgée main est également une pièce unique que personne d'autre n'a lorsque celle ci est issue du processus de forge traditionnel.

Etape 1: Forge

La forge consiste à marteler une billette d'acier arbone d'une manière d'obtenir la forme de la lame. La forge à la main garantit la meilleure et égale dispersion du carbone dans tous l'en acier afin de réaliser une excellente lame.

Etape 2: Mise en forme

La lame, qui n'est toujours pas durcie à ce stade, est formée selon les dimensions exigées.

Etape 3: Enrobage traditionnel à l'argile

Pour obtenir le durcissement différentiel, la lame est couverte à la main par une argile spéciale, d'épaisseur différente près du tranchant et de reste de la lame (plus épaisse) d'une manière à obtenir un refroidissement différent suivant les zones. Ceci permet d'obtenir le côte tranchant plus dur et le dos plus mou.

Etape 4: Trempe

À ce stade, un savoir-faire spécial est exigé. La lame est chauffée à une température prédéterminée et refroidie dans un bain d'eau. Cette étape déterminera la forme, le hamon, le sori et la rectitude de la lame. La qualité dépend principalement de la compétence de l'artisan.

Etape 5: Sori

La courbure (sori) est faite selon le point d'équilibre et le point de percussion en fonction de l'utilisation soit pour la coupe soit pour la réduction.

Etape 5: Le polissage

Le polissage est fait main fait pour fournir une excellente finition et pour obtenir les meilleurs effets visuels de la ligne de hamon et des différents secteurs durcissants.


Tous droits réservés - Sabre-samourai.com - Mentions légales - Conditions générales de vente - F.A.Q - Frais de port - contact - plan du site